Les dix commandements de l'iPhone 6 Plus 16 Go

Mickaël Bazoge |

C'est entendu, l'iPhone 6 Plus est un excellent smartphone (lire notre re-test), et peut-être même le « meilleur produit » qu'Apple ait jamais conçu. Le mobile géant de la Pomme est épatant. Sauf dans sa déclinaison 16 Go. C'est comme conduire une Porsche avec un moteur de deuche, boire du champagne dans un dé à coudre en plastique, ou porter une montre connectée avec une batterie à plat : ça ne sert pas à grand chose.

Si jamais vous êtes tombé dans le panneau, c'est hélas trop tard et vous connaissez déjà certainement tout ou partie de ces commandements; mais pour tous ceux qui hésitent encore, voici dix préceptes qui devraient guider votre choix… vers un modèle plus confortable. N'hésitez pas à rajouter vos propres commandements dans les réactions !

1/ D'encore moins de stockage, tu souffriras

Les 16 Go de l'iPhone 6 (les deux modèles) ne le sont pas réellement. En réalité, la véritable capacité de stockage du smartphone n'est que de 13 Go environ. Pour le modèle de 64 Go, la capacité réelle est de 56 Go, pour la déclinaison de 128 Go, elle est de 114 Go. Mais quand on se compare, on se console : les malheureux utilisateurs de l'iPhone 5c de 8 Go doivent faire avec 5,5 Go d'espace pour stocker toute leur vie mobile (lire : Prise en main des 8 Go de l'iPhone 5c)…

Interdit de faire des folies sur cet iPhone 6 Plus de 16 Go, sur lequel Il ne reste plus que 468 Mo.

2/ De prendre trop de photos et de vidéos, tu éviteras

L'iPhone 6 Plus est un épatant appareil photo, qui bénéficie des derniers raffinements mis au point par Apple, notamment le système de stabilisation optique. Pour l'enregistrement vidéo, la possibilité de capter au ralenti jusqu'à 240 images/seconde donne lieu à d'étonnantes vidéos presque surréelles (lire : Test de l’iPhone 6 Plus).

Il faudra malheureusement se montrer frugal et réfréner son instinct de photographe : le moindre cliché pèse ainsi plus de 2 Mo; un panorama, 11 Mo… Très rapidement, l'app Photos va grimper au sommet du classement des logiciels les plus gourmands (à consulter dans Réglages > Général > Utilisation > Gérer le stockage).

iOS 8 permet tout de même de soulager quelque peu l'espace disque, en permettant d'optimiser la place prise par les fichiers photo. Dans Réglages > Photo et appareil photo, l'option Conserver l'original stocke à la fois l'image originale en plus de l'image HDR. Désactiver cette option, c'est ne conserver que le cliché HDR : voilà autant d'espace sauvegardé. Autre option à activer dans ces mêmes préférences : Optimiser le stockage iPhone. Celle-ci permet de stocker des versions « optimisées » des images (lors de la première activation de l'option, toute la bibliothèque photo contenue dans l'iPhone sera optimisée, ce qui peut prendre un peu de temps). Les fichiers originaux (photos comme vidéos) sont stockés dans le nuage d'iCloud, ce qui a des avantages… mais aussi des inconvénients comme on le verra dans le septième commandement.

Lorsqu'on demande à voir de près une image, iOS 8 est censé télécharger la photo depuis le nuage, mais un bug persiste : en zoomant un peu, on s'aperçoit vite du flou qui règne dans les photos.

À gauche, l'image originale; à droite, la même avec l'optimisation d'iOS 8 activée (image Les nouveautés d'iOS 8) —Cliquer pour agrandir

Les utilisateurs aguerris qui réalisent des captures écran (appui simultané sur les boutons d'accueil et d'allumage) doivent savoir qu'une capture pèse tout aussi lourd qu'une photo normale. Une petite app, Screeny, permet de supprimer automatiquement tout ou parti des captures stockées sur l'iPhone, mais gare : iOS 8 conserve en fait les images supprimées dans un dossier durant 30 jours, ce qui permet certes de restaurer les captures, mais il faut penser à supprimer le dossier (lire : Screeny supprime uniquement les captures d’écran sur l’iPhone).

Cliquer pour agrandir

3/ Adepte de Spotify, tu deviendras

Qui peut aujourd'hui se contenter d'une bibliothèque musicale de quelques centaines de Mo ? Sans vouloir stocker des fichiers lossless (ni des MP3 32 kbit/s non plus…), il reste quand même bien malaisé de faire tenir une collection iTunes de taille correcte dans 16 Go. Bien souvent, c'est l'app Musique qui pèse le plus lourd sur un iPhone.

Pour continuer à écouter de la musique tout en découvrant de nouveaux morceaux, il n'y a rien de mieux que le streaming musical. Les Spotify, Deezer, Rdio et consorts proposent évidemment tous des applications mobiles offrant milles et une manières de s'en prendre plein les oreilles, et pour pas un sou : la plupart des services de streaming musical proposent l'écoute de « radios » tout à fait gratuitement.

Par contre, en cas d'absence de connexion au réseau, il faut en passer par un abonnement premium (9,99 euros par mois) pour pouvoir stocker en cache des listes de lecture et des albums. Tout cela prend de la place, mais Spotify propose par exemple de synchroniser les morceaux suivant la qualité de leur bitrate (96, 160 ou 320 kbit/s).

Les applications musicales ne sont pas les seules à installer des fichiers en cache. Sur Android, un réglage existe pour effacer ces données stockées de manière temporaire; sur iOS, il n'existe rien de tel. La solution la plus simple, mais aussi la plus radicale, est de supprimer les applications les plus gourmandes, puis de les réinstaller : le compteur de leurs caches sera alors remis à zéro.

De leur côté, les applications Apple sont impossibles à supprimer. Il existe cependant moyen de vider le cache de Safari (dans Réglages > Safari > Effacer historique et données de site), ce qui permet de grappiller quelques Mo de stockage. Pour le reste, on peut s'en remettre à des logiciels comme PhoneClean ou CopyTrans, mais ce sont des solutions payantes et il faut être équipé d'un ordinateur.

4/ De télécharger des jeux, tu t'abstiendras

Avec son écran de 5,5 pouces et sa prise en main relativement aisée, l'iPhone 6 Plus est un délice pour les amateurs de jeux vidéo sur le pouce. Ce d'autant qu'Apple y a intégré un processeur A8 ainsi qu'un GPU particulièrement performant (lire : Un portrait du processeur A8 de l'iPhone 6). Avec l'API de bas niveau Metal, qui permet de faire tourner des monstres comme Battlefield 4 (hélas, uniquement une démo technique… pour le moment), l'avenir du jeu vidéo sur iOS et sur iPhone semble plutôt radieux.

Sauf quand on ne possède que 16 Go de stockage. Car les titres qui en mettent plein la vue sont aussi, malheureusement, les plus lourds. Trois des jeux les plus graphiques du moment, Asphalt 8, BioShock et FIFA 15, pèsent ainsi plus de 3,5 Go. Il va plutôt falloir se contenter de plus petits jeux, comme FRAMED (235 Mo, lire notre prise en main) ou Threes! (56,8 Mo) : ils en jettent moins niveau graphique, mais ils sont au moins aussi intéressants et prenants que les gros monstres ci-dessus.

5/ iWork, jamais tu ne téléchargeras

Apple présente volontiers son iPhone comme une machine productive. Le grand écran et le clavier étendu au format paysage appellent effectivement à plus que la simple consultation de contenus. Si l'on peut trouver des moyens pour éviter d'encombrer son précieux espace de stockage avec des documents bureautiques ou photo, il faut impérativement télécharger et installer des applications sur l'iPhone. Et là, ça coince.

Si l'on prend les applications productives les plus importantes d'Apple, c'est à dire iWork (Pages, Numbers et Keynote) et iLife (iMovie et GarageBand), on dépasse déjà les 2 Go. Et évidemment, il reste toutes les autres applications Apple qui certes, pèsent moins lourds, mais dont certaines (comme Podcasts ou iBooks) stockent leurs contenus dans l'iPhone lui-même. Dans le cas de Podcasts, pour peu que l'on soit accro aux émissions vidéo, cela risque de poser très rapidement problème.

Les alternatives aux logiciels Apple, comme Office de Microsoft, n'offrent guère de réconfort : Word, Excel et PowerPoint représentent près de 800 Mo. Plus léger, Google Documents pourra épauler ceux qui ont besoin de retoucher légèrement des documents.

6/ Le menu Achats de l'iTunes Store, tu utiliseras

Comme on l'a vu plus haut, il faut user de méthodes de sioux pour continuer à profiter de ses contenus. Apple propose avec le menu Achats de l'iTunes Store (dans le menu Autre) un moyen d'accéder rapidement à ses morceaux, livres, films, séries TV et applications déjà téléchargées — un onglet "Absents de l'iPhone" est même disponible histoire de repérer immédiatement les fichiers qui ne sont pas présents sur le smartphone. Certes, avant de pouvoir télécharger ces documents, il faut d'abord faire de la place sur l'iPhone pour les accueillir… mais au moins, on pourra toujours remettre facilement la main dessus.

Et dans le cas où les morceaux de sa bibliothèque musicale n'ont pas tous été achetés sur iTunes et qu'on en a sacrifié un certain nombre pour faire de la place à de nouvelles applications ou de nouveaux titres, il reste l'option iTunes Match. Le service de téléchargement dans le nuage d'Apple n'est pas connu pour sa grande fiabilité, on ne peut y stocker que 25 000 morceaux (la musique achetée sur iTunes ne compte pas), mais les titres en suspension dans ce nuage sont à télécharger en AAC 256 kbit/s, la meilleure qualité offerte par iTunes. Attention cependant : si la lecture d'un morceau est pratiquement instantanée, il ne s'agit pas pour autant de streaming, mais bel et bien d'un téléchargement en dur. Là encore, attention à la place que vont occuper les titres récupérés depuis iTunes Match. Rappelons aussi que le service coûte 24,99 euros par an.

7/ Dans le nuage, tes documents tu sauvegarderas

Depuis iOS 8, le nuage d'iCloud permet de stocker automatiquement photos et vidéos sans limite de temps, et dans la meilleure qualité possible. Malheureusement, Apple, toujours un peu chiche en matière de stockage en ligne, n'offre que 5 Go qui sont mutualisés avec tous les autres services du bouquet web, des courriels aux sauvegardes de ses appareils iOS, sans oublier les documents. Si on y ajoute les photos et vidéos, le stockage d'iCloud est vite saturé. Apple propose d'acheter de l'espace supplémentaire, à partir de 0,99 euro par mois pour 20 Go de stockage (19,99 euros pour 1 To).

iCloud permet aussi de stocker toutes sortes de documents et en l'occurrence, Apple a joué une partition très large puisqu'en dehors de ses logiciels (Pages, Numbers, Keynote, mais aussi TextEdit, Automator et d'autres encore), les applications tierces peuvent aussi non seulement accéder à ces fichiers via un explorateur, mais aussi sauvegarder leurs documents dans cet espace en ligne. Ces fichiers seront ensuite disponibles pour les apps prenant en charge iCloud Drive, qu'ils s'agisse d'apps iOS ou OS X (Yosemite).

Mais iCloud, comme on l'a vu, ce n'est pas forcément la panacée. D'autres services web proposent de sauvegarder automatiquement photos et vidéos, c'est ainsi le cas de OneDrive et de Dropbox. On gagnera également à jeter un œil sur la dotation gratuite fournie par ces services : si on se limite à 2 Go chez Dropbox, Microsoft (OneDrive) est plus généreux avec 15 Go. Ces deux exemples ont ceci d'intéressant qu'ils fonctionnent désormais main dans la main de manière transparente pour leurs utilisateurs. Rien n'empêche évidemment de combiner les offres gratuites d'Apple avec une ou plusieurs autres. On n'oubliera pas au passage qu'il est aussi nécessaire d'être toujours connecté à un réseau (cellulaire ou mieux, en Wi-Fi) pour téléverser ces documents.

8/ Dans un disque externe, tu investiras

Quand on est aussi limité au niveau du stockage physique, sauvegarder ses documents dans le nuage ressemble à une bonne idée. Oui mais voilà, sans réseau ou avec un accès limité, il est impossible ou très difficile d'accéder à son contenu en ligne. Dans ces cas là, il reste une alternative : le disque dur externe. Il existe des périphériques à connecter physiquement au port Lightning d'un terminal iOS, comme l'iXtand de SanDisk ou encore le projet iStick largement financé sur Kickstarter.

Le Fuel de LaCie.

Une autre solution intéressante est de se tourner vers les disques dur Wi-Fi. Ils ont l'avantage d'être plus richement dotés que les clés USB/Lightning, que ce soit au niveau du stockage en lui-même que de la connectique ou de l'usage : plusieurs terminaux pourront s'y connecter en simultané (y compris des Mac). Sur le marché, on trouve plusieurs modèles comme le (plus tout récent) Wi-Drive, le Connect Wireless Media Drive de SanDisk, le Wi-Fi HDD d'Emtec, ou encore le Fuel de LaCie.

Ces périphériques, auxquels on ne peut accéder que si le terminal iOS est connecté au même réseau Wi-Fi, se limitent au stockage de documents (photos, vidéos, musique) : inutile d'espérer y conserver des applications, qui doivent impérativement être sauvegardées sur l'espace disque des terminaux iOS.

L'autre écueil est la qualité variable des applications compagnon de ces disques durs, indispensables pour consulter les fichiers stockés. Celle d'Emtec est restée figée dans iOS 6, avec son interface qui a vraiment mal vieilli… D'autres, comme le Fuel, peuvent fonctionner avec des applications tierces (Documents 5, en l'occurrence, qui pour le coup est très bien fichue).

Rappelons aussi que ces produits ne sont pas gratuits, ils ont même tendance à être beaucoup plus onéreux qu'un disque dur classique, ce qui s'explique par l'ajout de la connectivité sans fil. L'encombrement d'un disque dur et la nécessité d'en recharger la batterie, finissent par dessiner le portrait d'une solution assez boiteuse.

9/ De l'espace pour les mises à jour d'iOS, tu conserveras

Si iOS 8 n'a pas crevé les plafonds en matière de taux d'adoption, c'est que cette mise à jour n'a pas le même clinquant qu'iOS 7 — malgré tout, les nouveautés sous le capot sont nombreuses, comme on les recense dans notre livre Les nouveautés d'iOS 8. Néanmoins, Apple s'est coupé une bonne partie de sa base utilisateurs en leur réclamant 5 Go d'espace de stockage libre, afin d'installer iOS 8 sur leurs terminaux mobiles. Autant dire que sur un iPhone de 8 Go, la mission est quasi-impossible, à moins d'accepter de supprimer la quasi-intégralité de ses données, ou de restaurer son smartphone.

Il existe néanmoins une autre méthode moins gourmande (dite « à l'ancienne ») pour installer iOS 8 : en passer par une installation via iTunes sur son Mac. La mise à jour pèse tout de même 1 Go, mais c'est bien plus raisonnable. Évidemment, il faut en revenir au bon vieux câble USB et dépoussiérer l'ordinateur, ce qui est un peu dommage pour des terminaux avec lesquels il est si facile de couper le cordon.

10/ La prochaine fois, tu économiseras…

… histoire d'avoir les cent euros supplémentaires qui auraient permis d'acheter la version 64 Go.


avatar CNNN | 

@Lestat1886 :
Il y a sûrement le formatage qui rentre en compte mais ça n'explique pas la différence entre 128go sur iPhone et sur Mac

avatar SeanFlynn | 

Bonjour tout le monde,

Petites précisions concernant le stockage:
Un constructeur va afficher la capacité de son disque/mémoire flash en nombre de Go,
1Go représente 1*10^9 octets soit 1 000 000 000 octets

Or, vos ordinateurs ne conaissent pas la puissance de 10, ils connaissent la puissance 2, et comptent en Gio, qui est la capacité de stockage qu'affiche votre finder, windows explorer ou konqueror.
1Gio représente 1*2^30 octets soit 1 073 741 824 octets

une fois que l'on se représente bien la différence entre le monde réel et l'informatique, on a donc que:
16Go=14.9Gio
64Go=59.6Gio
128Go=119.2Gio

iOS a une taille exprimée en Gio qui doit tourner aux alentours de 2.2Gio pour iPhone 6+
donc si on prends tous ces éléments en considération on a que pour un iPhone de:
16Go on a en réalité 14.9Gio sur lesquels on installe un OS de 2.2Gio, il reste donc 12.7 Gio dispo

récap:
16Go ->14.9Gio ->12.7Gio (avec iOS)
64Go ->59.6Gio ->57.4Gio (avec iOS)
128Go ->119.2Gio ->117.0Gio (avec iOS)

alors d'accord que 16-12.7=3.3 ou que 128-117=11 mais l'OS pèse toujours 2.2Gio

je sais pas si j'ai été clair et désolé pour la tartine mais la précision s'avérait nécessaire

Je ne remet pas en cause le fait que les constructeurs jouent sur les mots mais en aucun cas ils ne sont dans le mensonge, la taille de votre disque dur/mémoire flash est bien indiquée en Go sur votre boite

avatar oflorent | 

@pierrebirgi
Excellent !!!

avatar PierreBurgi | 

@CNN
Oui la théorie reste une Théorie, les faits seul Tim Cook les connaît. Et ça rend Apple d'autant plus forte.

avatar CNNN | 

@PierreBurgi :
J'avoue, puis mon mini sondage ne doit pas valoir grand chose quand on voit le volume de vente...
C'est bête mais sur le coup j'ai eu l'impression de faire une bonne affaire en achetant un iPhone 6 64go, en pensant avoir grappillé 32go à l'œil.

avatar joneskind | 

Je ne suis vraiment pas du tout fan de ce guide. Mais alors vraiment pas du tout.

J'ai 93 apps sur mon téléphone, dont les apps Apple de bureautique et GarageBand, et quelques jeux assez lourds (dont Asphalt 8). J'ai aussi quelques uns de mes albums préférés en plus d'iTunes match, et je prends environ 250 photos par mois que je synchronise via FTP sur ma Freebox.

Il me reste 15 Go de libre sur 32. Avec un petit effort j'aurais aucun mal à utiliser le modèle 16 Go.

Alors bon... Vous avez l'air de dire qu'un iPhone 16Go est inutilisable... Faut peut-être pas exagérer...

Cela dit, c'est vrai qu'il manque la possibilité d'effacer le cache des apps (Angry Birds Go fait 700 Mo, dont 350 de données utilisateur) ainsi que la possibilité de déplacer automatiquement la photothèque vers un cloud tiers.

PS: D'ailleurs je vous félicite pour la légèreté de votre app !

avatar satonne (non vérifié) | 

Salut,

Petite rectification au point n°6 au niveau d'iTunes Match.

Vous indiquez : "Attention cependant : si la lecture d'un morceau est pratiquement instantanée, il ne s'agit pas pour autant de streaming, mais bel et bien d'un téléchargement en dur."

Cela est faux et depuis un bon bout de temps. C'était effectivement le cas au début et depuis iOS 6 ce ne l'est plus. C'est bien une écoute en streaming mais qui coute cher en data (AAC 256 bits). Je ne crois pas, contrairement à Spotify, qu'il y ai une mise en cache du morceau écouté.

On a également le choix de télécharger les morceaux (dans le cas ou aucune connexion ne serait valable. Ex : départ à l'étranger sans roaming)...

avatar Mickaël Bazoge | 
http://www.apple.com/fr/itunes/itunes-match/ « Les appareils iOS lancent la lecture des pistes pendant leur téléchargement à partir d’iCloud, puis les stockent afin que vous puissiez les écouter ultérieurement, même en l’absence de connexion réseau. » (dans la FAQ en bas)
avatar Cean | 

@MickaëlBazoge :
Ce nest manifestement pas le cas. Soit on telecharge le morceau en touchant le nuage, soit on streame en touchant le titre du morceau. Et quand l'écoute est finie on a toujours le nuage de téléchargement, ce qui indique bien que le morceau a été streamé

avatar Cean | 

@CEAN :
... Streamé mais en cache, on dirait bien, vu qu'on peut à la fois le télécharger en touchant le nuage, et l'écouter hors connexion :)

avatar Cean | 

@CEAN :
Et pour être complet: si on décoche iTunes Match dans les réglages de Musique, n'apparaissent plus que les morceaux téléchargés, pas ceux streamés et qui devraient être dispos s'il s'agissait d'un téléchargement au fil de l'écoute.

avatar Le Gognol | 

Avec iTunes Match, les morceaux lus à la volé (et non volontairement téléchargés) sont bien conservés en cache et écoutables sans connexion ultérieurement. Donc il y a bien téléchargement, par contre ceux ci finissent par être effacés sans intervention de l'utilisateur (contrairement à ceux volontairement téléchargés avec l'icône du nuage).

avatar Frederick | 

Mon prochain Iphone sera un 16go, n'en déplaise à l'auteur de l'article.

avatar en ballade | 

@joneskind

Si tu as bien lu 'En réalité, la véritable capacité de stockage du smartphone n'est que de 13 Go environ' bref allez Apple un effort la micro sd pour le prochain modèle

avatar joneskind | 

@en ballade :

Et alors ?

Sur mon 32 Go, l'OS aussi prend 3 ou 4 Go. C'est bien pour ça que je ne parle que de l'espace libre et pas l'espace occupé par mes apps.

Tu le fais exprès de comprendre tout de travers ou quoi ?

Et à quoi ça me servirait d'avoir un port SD vu que j'ai déjà bien assez de place sur mon 32 Go ?

Bref, ton commentaire tombe vraiment complètement à côté...

avatar joneskind | 

@joneskind :

Edit: En fait sur mon 32 Go, l'OS prend plus de place que sur le 16... Donc j'ai encore plus d'espace libre...

avatar Frederick | 

Je confirme pour itunes match, on telecharge l'album en cliquant sur le nuage et on écoute en streaming en cliquant sur les morceaux.

avatar alan1bangkok | 

bref ...11 d'acheter un iPhone 16 Go tu éviteras

avatar p@t72 | 

12.
économie tu feras!

avatar alan1bangkok | 

13.
prise de tête tu éviteras

avatar Bardyl | 

14. Chez Samsung cette question tu ne te poseras pas.
15. Sur Android tu te concentreras ;-).

<3

avatar FollowThisCar | 

16. Carte MicroSD 32 ou 64 GB abordable avec Sony tu apprécieras !

avatar Goundy | 

Moi ce qui me choque le plus c'est la différence de taille en Go entre chaque versions. Le système sur le 16 Go occupe 4 Go, 8 Go sur le 64 Go et 14 Go sur le 128!!
Pourquoi sur le 64 et 128 Go le système ne fait pas le même poids ?
C'est énorme comme différence sachant que le système est identique tant qu'on change pas la taille du téléphone.

avatar Ipader | 

@Goundy :
Je pense pour la gestion de la mémoire justement.

avatar Aurélien-A | 

Ce n'est pas le système qui prend cette place. Les SSD ont une quantité considérable d'espace "réservé" (j'ignore pour quoi) que les disques durs n'ont pas forcément. Même problème sur Mac. J'ai un SSD de 128Go. Seulement 121Go "formaté". La place prise par OS X vient après, sur les 121Go.

avatar Ipader | 

Vraiment dommage que cet article ait été tourné dans ce sens.
Vous auriez pu dire "comment utiliser les outils mis à disposition afin d'optimiser la mémoire pour éviter de prendre un iPhone hors de prix".
J'aurais pu titrer votre article:
"Quand on a un poil dans la main, il nous reste le porte-monnaie".

Mais finalement vous faites la bêtise de dire à vos lecteurs, d'acheter plein de mémoire sur-facturée par Apple et de rester dans l'ignorance et la paresse.

Si on sait utiliser astucieusement ses fonctions et le cloud, on arrive très bien à tout faire avec 8Go.
Spotify, DropBox, Flickr, icloud et hors connexion.
Il faut savoir bien paramétrer tout cela et après tout roule sans contraintes ou autonomie.
On peut voir cela comme un sport, je vous invite à en faire l’expérience.

Comme il faut le recharger tous les jours, les données sont transférées automatiquement sur le Mac ou le PC et le cloud en wifi ou en direct via le câble d'Apple.
Pour le reste: productivité, gros jeux et GPS de voiture, j'ai mon iPad mini 64Go, (et oui, du coup j'ai pu me le payer sur le refurb avec l'argent économisé sur l'iPhone).

Je garde 2Go de libre malgré les 8Go, je peux encore placer quelques musiques,1 ou 2 film, prendre quelques photos pour le hors connexion, je renouvelle à chaque recharge/synchro.
Cela m'a permis de l’acquérir le 5c pour 349€ neuf en France et sans engagement.

Après ça dépend aussi de chacun, par exemple moi, je ne prend pas les TC, je suis en voiture, j'ai la 4G partout sur mon trajet dom/bur, au bureau j'ai le wifi, ainsi qu'à la maison ou en vacances.
J’emmène aussi mon iPad Mini au bureau et en vacances mon "vrai!"appareil photo.

J'achetais toujours 64Go mais maintenant avec mon expérience et mes connaissances, je ne vois absolument plus l'utilité d'avoir 64Go.
16Go est très confortable au final.

Encore merci aux personnes qui m'ont aidé sur différents postes de ce site pour atteindre mon objectif ;).

avatar patrick86 | 

"Si on sait utiliser astucieusement ses fonctions et le cloud, on arrive très bien à tout faire avec 8Go.
Spotify, DropBox, Flickr, icloud et hors connexion."

Cette solution ne fonctionne pas pour quiconque ne veut pas utiliser massivement le cloud et/ou n'a pas toujours une connexion Internet performante à disposition.

avatar Ipader | 

@patrick86 :
Dans ce cas il y a l'iPod Touch ;)

avatar patrick86 | 

@Ipader :

"Dans ce cas il y a l'iPod Touch ;)"

Euh… Y'a un iPod Touch 128 Go ?

avatar Ipader | 

@patrick86 :
Essais au moins, ça ne coûte rien et si tu y arrives tu économiseras 120 ou 200€ sur ton prochain idevice.
Toutes les situations on une solution.

avatar otop | 

Il a pourtant mentionné "massivement"... ;)

avatar Boud | 

Le fait est qu'on a de plus en plus une connexion internet (wifi/4G), pas partout oui.

Donc tu peux aussi sauvegarder ton iphone uniquement en wifi, écouter la musique en streaming, si tu ne veux pas de cloud.

Dommage qu'on ne puisse pas sur les autres iphones importer et supprimer et choisir ce que l'on garde.

avatar patrick86 | 

3Le fait est qu'on a de plus en plus une connexion internet (wifi/4G), pas partout oui.3

Oui, mais : 1) pas tout le monde ; 2) pas tout le temps ; 3) pas forcément à gros débit ; 4) pas forcément avec gros quota de data ; 5) combinaison des 4 premiers points.

--

" écouter la musique en streaming, si tu ne veux pas de cloud."

Le stream depuis un gros serveur d'un gros service, c'est du cloud computing.

avatar Vouzemoi | 

Dommage de commencer l'article de cette façon. Il y a des personnes qui vont y croire et on va pas arrêter de lire que l'iphone 6 est le meilleur téléphone au monde. Un peu de retenu svp, on aimerait des avis objectifs.

avatar PierreBurgi | 

Je pense en fait qu'apple formate la mémoire flash d'une façon particulière : il doit y avoir une programmation pour repartir les données sur toute les données de la flash, comme le TRIM. Ainsi plus le stockage est grand, plus la programmation pèse lourd.

avatar NOTI93 | 

Peu importe que l'on utilise ou non les 16 Go , Apple fait part d'une incroyable indigence en procédant ainsi :
Quand on approche les 1000 euros , les 16 Go sont d'une mesquinerie intolérable !

avatar warmac33 | 

Apple se moque du monde depuis que le succès lui est monté à la tête, un téléphone à ce prix avec si peu de mémoire et pas d'extension possible c'est juste ridicule. Mais tant qu'il y aura des vaches à traire et des fanatiques pour rationaliser ça je ferais pareil à leur place...
bon article en tous cas ça permet de voir dans quelle galère on s'embarque !

avatar Jippi | 

"C'est comme conduire une Porsche avec un moteur de deuche"

Faux ! C'est comme conduire une Porsche avec un RESERVOIR de deuche

avatar otop | 

bref , rouler en porsche avec 20 kilometres "d'autonomie" ;)

avatar pillouti | 

Moi qui suis actuellement en vacances et n'ayant pris que mon ipad2 et mon iphone 6, je peux dire que je m'auto-tape dans le dos chaque jour d'avoir pris la version 64.

J'ai toute ma musique sur moi, jeux, je mitraille, prends des vidéos, timelapse, au ralenti, et il me reste une vingtaine de gigas. Au retour, je vide tout.

Le 128 doit être parfait, c'est sûr.

avatar mateodu13 | 

C'est quoi l'intérêt d'avoir un stockage de 16Go ?
Le minimum à avoir pour moi c'est 32Go, l'idéal étant 64Go, 128Go restant une solution de confort.

avatar mateodu13 | 

@mateodu13 :
Hors musique, sur mon iPad 128Go, j'utilise 70Go et sur mon iPhone 64Go, j'utilise +/- 40Go.

avatar leonmariew | 

J'avais un iPhone 5 de 64Go. Sur lequel je ne pouvais pas stocker mes 120Go de musique. J'ai testé iTunes Match, qui fonctionne très bien en utilisation courante et j'ai opté pour un iPhone 6 de 16Go, le seul dispo le jour de sa sortie. 3Go de stockage de musique en local pour l'étranger ou les zones non couvertes, reste pour toutes les autres activités une dizaine de Go. En vidant de temps en temps les caches, ce que je faisais déjà avant, j'ai en permanence 2-3Go de dispo. On est donc loin de la Porsche avec un moteur de 2ch.

avatar Jacalbert | 

Apple devrait ne plus proposer un 16 GB
Mais directement un 64 GB pour 50,00 € de plus
Ils n'en vendront pas moins et tout le monde sera content
C'est comme il fut un temps on achetait une grosse voiture avec le plus petit moteur
Conclusion les utilisateurs se plaignaient de consommation de manque de puissance et d'usure prématuré

avatar Antiphon | 

Je suis tout à fait concerné par cet article, puisque j'ai fait le choix d'un iPhone 6 16 Go. Eh bien, je ne suis pas du tout d'accord avec vos conclusions : une telle capacité de stockage est tout à fait suffisante si, comme moi, vous profitez du cloud. J'ai 1 To chez Dropbox, ma musique est sur iCloud comme mes photos, je ne joue pas (ni sur Mac, ni sur console, encore moins sur iPhone…), et comme je suis toujours en ville ou près d'un réseau Wifi, je ne regrette pas du tout d'avoir économisé ces 100 €…

avatar showbiz787 | 

@Antiphon :
Tu va voir quand ton iPhone affichera un pop up sans cesse m'indiquant que ton espace icloud est saturé c'est assez insupportable.

(J'ai un 64go.)

avatar Thib-76 | 

Franchement pour le coup je suis pas tout à fait d'accord avec l'article. J'ai un 6Plus 16go avec 11 en place réelle et j'ai toujours été sur du 16 en iphone et ça m'a toujours suffit encore plus au fil des années. Alors certes pour le stockage c'est très limité mais ça ne veut pas dire qu'il ne convient pas à certains usages. Pour ma part je suis gros consommateur de contenus streaming : musique sur deezer, replay, YouTube, surf internet, jeux légers avec contenu en ligne, fil de photo avec iCloud, utilisation d'appli de News qui pèsent donc pas lourd et malgré des photos et vidéos ponctuelles j'ai toujours au moins 4 go de dispo. Donc quand on met déjà 100 euros de plus pour un 6 plus on a pas toujours l'envie de remettre 100 pour le stockage si cela ne nous est pas forcément vraiment nécessaire.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR