Le coup de la panne #1 : le « bendgate » des iPhone 6 et 6 Plus

Mickaël Bazoge |

Il y a ce qu'Apple veut bien montrer, et ce qu'Apple veut garder derrière le rideau pour ne pas casser la « magie » de ses produits. D'un côté un discours marketing rutilant, de l'autre des pannes récurrentes prises en charge (ou non) par les techniciens des Apple Store.

En compagnie de techniciens Apple Store qui en ont vu des vertes et des pas mûres ces dernières années, nous faisons le point sur les pannes et les dysfonctionnements les plus courants sur les appareils du constructeur. Dans le premier volet de notre saga de l'été : le « bendgate » des iPhone 6 et 6 Plus.

Cette nouvelle série du Club iGen est l’occasion pour nous de lever un coin du voile sur ce qui se passe derrière le comptoir du Genius Bar, là où les techniciens des Apple Store doivent composer entre les discours d'Apple et la réalité.

Oups. Un iPhone 6 Plus plié en démonstration dans un Apple Store à Toronto.

Ce premier épisode s'intéresse aujourd'hui au fameux « bendgate » qui a défrayé la chronique durant le lancement des iPhone 6 et iPhone 6 Plus, à l'automne 2014. Ces smartphones, et en particulier le grand modèle, ont tendance à se plier un peu trop facilement. Esthétiquement, ce n'est pas terrible, et surtout cette torsion peut dégrader le fonctionnement de l'écran tactile : la carte-mère et certains composants finissent par en souffrir.

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !