Streaming : Apple militerait pour supprimer l'écoute gratuite

Florian Innocente |

Le Département de la Justice américaine (DOJ) s'intéresse aux négociations en cours entre Apple et des maisons de disques. Des discussions qui visent à obtenir la suppression des formules gratuites chez Spotify et consorts, a appris The Verge.

En prévision du lancement de son service de streaming basé sur Beats Music, Apple s'attacherait à convaincre les labels de forcer Spotify et les autres services de même nature à ne plus proposer que des formules payantes. Apple, d'après de précédentes rumeurs, n'envisage pas d'accès gratuit à son service, hors la traditionnelle période d'essai. Il s'agirait ainsi de mettre tout le monde sur un pied d'égalité, à la différence qu'Apple peut compter sur la force de son écosystème matériel et du poids d'iTunes.

Apple aurait également proposé à Universal de reprendre à son compte le paiement des droits que le label exige de YouTube pour la diffusion de son catalogue. « De la base jusqu'à Tim Cook, ces gens sont sans merci » observe un membre de l'industrie musicale interrogé par The Verge.

Le site rappelle que Spotify a aujourd'hui 60 millions d'utilisateurs dont 15 millions sont abonnés aux formules payantes. La disparition de l'accès gratuit amputerait immédiatement Spotify d'une énorme part d'utilisateurs (lire aussi Apple mettrait des bâtons dans les roues de Tidal).

A priori les maisons de disque ne sont pas le couteau sous la gorge puisqu'elles militent à nouveau depuis quelques mois pour que les formules gratuites soient plus strictes, afin de pousser les utilisateurs vers l'abonnement (lire Streaming : les majors veulent moins de gratuit et plus de payant).

Tidal, le service acheté par Jay-Z a déjà repris ce principe à son compte : il est exclusivement payant, sans aucun accès financé par la publicité (lire Aperçu de Tidal, un nouveau service de streaming lossless).

Apple fait déjà l'objet d'un audit quotidien de la part d'un expert nommé par le DOJ après l'affaire de l'iBoosktore et ses relations avec les maisons de disque autour de Beats Music sont déjà sous la loupe de la Commission européenne.


Tags
avatar Ginger bread | 

Apple machine à cash

avatar nono68200 | 

Une entreprise quoi...
Après, je préfère largement la philosophie Apple que celle de Google.

J'ai justement quitté l'écosystème Google pour cette raison. Tu payes moins cher les appareils, mais tu as de la publicité à tout va... Je préfère payer un abonnement 10€ par moi (qui revient à acheter un bon disque physique), sans aucune publicité, plutôt qu'une offre Spotify gratuite avec publicité toutes les 30 minutes... Au final, les deux gagnent le même argent, sauf qu'Apple te fait payer clair et net, là ou prenons l'exemple de Google, il te fait saliver sur les prix bas, mais t'harcèle de publicités à tout va, avant une vidéo sur YouTube, dans la plupart des applications, et même sur leurs sites web comme Gmail et Google (lien commerciaux) maintenant. Je préfère payer le produit qu'être le produit, même si le prix s'en ressent. ;)

avatar nono68200 | 

J'ai pris Google comme exemple mais ça marche avec la grande majorité des services gratuits, qu'on soit d'accord, justement avec la publicité Spotify, ou Deezer, ou d'autres services encore.

avatar Ast2001 | 

C'est votre avis et il est tout à fait respectable mais en quoi est-ce en contradiction avec un financement via de la pub (pour ceux que cela ne gêne pas ou qui n'ont tout simplement pas les moyens). Ne faites pas de votre cas personnel une généralité et encore moins ne cherchez pas à l'imposer aux autres.

avatar bibi81 | 

Tu payes moins cher les appareils, mais tu as de la publicité à tout va...

Sauf que dans les faits il y a bien plus de publicités sur les iPhones que sur les smartphones Android (même Google gagne plus d'argent avec iOS qu'avec Android).

avatar Xav852 | 

@nono68200 :
Heureusement que tu cites YouTube et Gmail, parce que ton paragraphe sur Spotify n'a pas de liens avec Google.

C'est ballot mais, ce sont des services Google, accessibles depuis un Android, un idevice etc, la publicité s'affichera dans tous les cas, que tu aies payé le prix fort ou non.

Aucun sens ..

avatar moon21 | 

Carglass, Leclerc, Speedy, MAAF, Mrédit Mutuel...

OVERDOSE

je préfère payer que de supporter ça et de perdre mon temps à supporter ça !

;)

avatar Letiteuf55 | 

Et en plus il y a le hors ligne pour les premium sur Spotify

avatar Ginger bread | 

Personnellement je pense aux etudiants ou aux petites bourses qui sont bien content d avoir de la musique remuneree par la pub pr profiter.

Tout le monde n a pas lr moyen d acheter Apple, et là leur tentative est de limiter l accès à tous. Decevant

avatar oomu | 

je reconnais bien là Apple :)

-
mais méfions nous des rumeurs sur ces négociations entre ayants-droits et distributeurs: c'est le royaume de la menace voilée, du sous-entendu perfide, de la fuite orchestrée, de la pression déguisée, etc.

avatar phoenixback | 

@oomu :
Les complots c'est quand ca t'arrange toi...

avatar robrob | 

@nono68200 et @moon21
Tres bien mais la n'est pas le sujet.
Ici Apple veut que le choix des utilisateurs soit limite. Spotify propose deja des formules payantes si vous ne voulez pas la pub.

avatar pistache18 | 

Tant mieux pour vous si vous préférez payer plutôt que de supporter de la publicité mais la moindre des choses est que le consommateur ait le choix mon gratuit et un abonnement payant. Apple cherche à faire pression sur les majors pour que sa concurrence soit moins intéressante. Proprement scandaleux. Je pense que Apple est suffisamment forte pour pouvoir s'imposer sur ce marché.

avatar pistache18 | 

... Pouvoir s'imposer sur le marché.
Je précise que je fais partie des personnes qui paye Spotify.

avatar Keysertom | 

Et on pompe l'argent du peuple !

avatar moon21 | 

j'ai écouté de la musique via Deezer, un beau jour on a vu la pub surgir... j'ai changé mes habitues.
Il y a toujours la radio et y'a même des radios sans pub via itunes ou via des apps, ou juste à la radio.

Je n'ai pas honte de payer ma musique. On vend tous des prestations contre de l'argent. rien n'est gratuit.

La question de l'existence des ces sociétés c'est de faire du fric, par la pub ou en vendant de la musique.
Mais au final, c'est toujours le consommateur qui finance les produits gratuits.

avatar robrob | 

@moon21
Encore une fois ce n'est pas le sujet. Il s'agit ici de limitation des choix de l'utilisateur.
Serais-tu content si Google faisait pression pour qu'il n'y ait plus de service musical payant mais uniquement du gratuit finance par la pub?

avatar MerkoRiko | 

2 iPods classiques gavés, streaming payant ou pas, tu ne passeras pas par moi...

avatar Vaudan | 

Apple et les procès pour ententes sur les prix chapitre suivant ?

avatar raf30 | 

Tirer vers le bas....

avatar warmac33 | 

Au-delà du débat sur les services gratuits, je suis comme bien souvent ces dernières années choqué par les comportements d'Apple qui cherche toujours à imposer des choses au mépris des libertés de chacun.
Ils veulent faire un service uniquement payant et de qualité ? pas de soucis, mais pourquoi vouloir imposer ce choix aux clients des concurrents ?
Quand je pense que dans le procès des DRM ils jouaient les victimes des labels... on voit bien qu'ils valent pas mieux qu'eux.

avatar byte_order | 

> De la base jusqu'à Tim Cook, ces gens sont sans merci

L'industrie musicale aurait p'tet pu y penser à deux fois avant de mettre ses bijoux de famille dans les mains d'Apple parce que c'était plus simple que de devoir faire eux-même une plateforme légale unifiée de téléchargement payant de musique numérique.

Maintenant, Apple sert les mains, petit à petit...

Quand à savoir si payant vs gratuit, le débat n'est pas là mais de savoir si c'est logique que l'un fasse pression pour tuer l'autre.

avatar Apollo11 | 

Non, la musique ne devrait pas être gratuite.

Financée par la publicité? Très bien. Mais hausser les tarifs publicitaires pour que les artistes, pas les majors, soient mieux rémunérés.

Mais quand ce n'est plus gratuit, les gens piratent. Donc, on s'en sort pas.

avatar philiipe | 

à 4 eur ou 5 eur par mois ils auraient plus d'abonnés... 10 eur ? Trop cher. Je m'y abonne que ponctuellement (ex: organisation d'une fête, départ en vacances pour le hors ligne, ...)

avatar rikki finefleur | 

Qu'apple n'aime pas le gratuit , on s'en doute.
Qu'ils essayent de l'imposer aux autres, là c'est un problème.

avatar Gepat | 

Je fais partie des 15 millions de clients payants de Spotify. J'observerai avec intérêt l'arrivée d'Apple sur le marché du streaming mais Spotify est devenu tellement bon ces derniers mois, les applications sont devenues tellement bien pensées que je n'ai pour l'instant aucune envie de changer.

avatar narugi | 

Entièrement d'accord avec vous. Apple me révulse quand elle seule veut dicter la loi du marché au détriment d'utilisateurs qui ne sont pas forcément adepte de la marque ou de leurs produits. J'espère que Deezer, Spotify joueront de tous leur poids pour faire pencher la balance.

Si Apple veut s'imposer, à eux de se montrer persuasif sur l'offre qu'ils vont nous proposer. Et pas en éliminant lâchement ses concurrents.

avatar Vaudan | 

iTunes Radio on en parle à ce propos ?

avatar feefee | 

Ha cette nouvelle manie du tout gratuit .

Je n'ai jamais autant apprécié un album qu'après l'avoir acheté .
Seul ce cas donne l'impression du donnant donnant, du partage avec le moins d'intermédiaire possible mais si ce n'est pas parfait .
Il ne me viendrait pas à l'esprit d'aller voir un artiste en concert sans payer ma place mais en me transformant en homme sandwich a la sortie.

Consommer de la musique comme on mange à la cafèt avec buffet a volonté non merci .
Avec ce principe on en arrive à tout écouter et à ne rien apprécier vraiment .

avatar lmouillart | 

Apple encore entrain de comploter contre ses clients dans le but de distordre le marché.
Décidément, ...

avatar SMDL | 

@lmouillart :

Ils complotent de pomme ;)

avatar zoubi2 | 

LOL !!

CONNEXION UTILISATEUR