Mise à jour



Clear synchronise ses tâches à l’arrière-plan

Clear+ [1.0.2 – US – 4,49 € – iPhone/iPad – iOS 7 – Realmac Software] adopte la synchronisation en arrière-plan d’iOS 7. Cette fonction bien pratique permet aux applications de charger de nouvelles données sans être ouvertes. Le système gère tout lui-même et autorise automatiquement les applications en fonction de votre utilisation.

Concrètement, le gestionnaire de tâches minimaliste devrait désormais toujours être à jour si vous l’utilisez régulièrement. Cet ajout est très pratique, surtout si vous utilisez régulièrement Clear sans avoir de connexion internet : avec un peu de chance, votre appareil aura eu le temps de synchroniser les données quand vous aviez encore la connexion.

Realmac Software ne s’est pas contenté de mettre à jour la version universelle sortie récemment (lire : Clear devient une application universelle). Clear [1.3.1 – US – 1,99 € – iOS 7 – Realmac Software] — version réservée aux iPhone et iPod touch — y a également droit. Une belle preuve que l’éditeur a su répondre aux critiques et reconnaître ses erreurs… (lire : Clear : l’éditeur fait marche arrière)



Tweetbot 3 : prise en main en GIF animés [MàJ]

Tweetbot 3 [3.0 – Français – 2,69 € (promotion de lancement) – iOS 7 – Tapbots] est disponible depuis cette nuit. Avec plus de 700 notes sur l’App Store américain, dire que cette application était attendue est encore un peu faible. Et pour cause : ce client Twitter s’est imposé, depuis sa sortie en 2011, comme l’alternative principale pour tous ceux qui ne peuvent se satisfaire du client officiel.

Cette nouvelle version est une mise à jour majeure et elle est payante pour tout le monde. L’éditeur a en effet choisi de créer une nouvelle version de Tweetbot plutôt que de mettre simplement à jour l’ancienne. Un choix qui n’est pas très populaire, mais que l’on peut comprendre dans ce cas précis : il n’y a absolument plus rien de la version précédente dans cette 3.0.


Lire la suite



Badland et Plants vs. Zombie 2 gagnent du contenu supplémentaire

Le très bon jeu Badland [1.6 – US – 0,89 € – iPhone/iPad – 131 Mo – Frogmind], où il faut faire traverser une forêt semée d’embuches à de petites créatures volantes, se met aux couleurs d’Halloween. La mise à jour 1.6 introduit un thème Halloween, mais surtout un niveau inédit et quatre nouveaux personnages dans le mode multijoueur. La fin du monde « Jour II : la Nuit » sera bientôt disponible.

Plants vs. Zombies 2 [1.5.252123 – US – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 7 – 54,4 Mo – PopCap] s’enrichit lui aussi. Un mini-jeu de piñata a été ajouté. Dans ce niveau spécial, il faut éliminer les zombies de tous les mondes pour obtenir des récompenses. Les parties de piñata sont disponibles pendant 24 heures uniquement.

La mise à jour permet également de passer d’un niveau à l’autre sans revenir à la carte. Les pois bénéficient quant à eux de meilleurs tirs.



iTunes 11.1.2 est disponible

Une mise à jour d’iTunes est disponible dans le Mac App Store et sur le site d’Apple. Dans sa version 11.1.2, iTunes est désormais compatible avec Mavericks, est traduit dans deux nouvelles langues (arabe et hébreu) et comporte des améliorations en matière de performances et de stabilité.



iOS 7.0.3 est disponible [MàJ]

Quelques minutes après sa conférence, Apple a déjà publié une mise à jour d’iOS 7 pour tous ses appareils mobiles. iOS 7.0.3 est proposé à tous les utilisateurs du système et vous pouvez la récupérer dans les Réglages. Comptez 92,5 Mo de téléchargement pour un iPhone 5s, mais il faudra 1,7 Go d’espace disponible sur l’appareil pour l’installer.

Cette mise à jour mineure, numérotée 11B511 apporte plusieurs nouveautés, dont la synchronisation des mots de passe, juste à temps pour OS X Mavericks. Cette fonction était présente dans les bêtas, mais elle a été retirée juste avant la sortie publique d’iOS 7.

Au programme également, une nouvelle option pour les iPhone 5s : le message "Faire glisser pour déverrouiller" peut apparaître un petit peu plus tard. Spotlight retrouve la recherche Wikipedia et Web, une fonction perdue jusque-là dans iOS 7.

iOS 7.0.3 corrige aussi plusieurs bugs, dont un qui pouvait empêcher l’activation d’iMessage ou l’envoi de messages avec ce service. Le fameux bug de l’écran bleu devrait sans doute être de l’histoire ancienne et le mauvais calibrage de l’accéléromètre est réglé si l’on en croit la liste des changements. Quelques failles qui permettaient de contourner le code au déverrouillage ont été éradiquées.

Apple a aussi enrichi les options d’accessibilité avec la possibilité de réduire les mouvements et les animations. Cette option coupe la parallaxe, c'était déjà le cas, mais elle évite aussi les effets de zoom quand on ouvre ou quitte une application. À la place, on a un simple effet de fondu, beaucoup plus rapide.



Spotify légèrement revue pour iOS 7

Spotify [0.8.0 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – 38,6 Mo – Spotify Ltd.] a été (enfin !) mise à jour spécifiquement pour iOS 7. Outre des corrections de bugs, l’interface a été légèrement revue : les boutons bien distincts ont cédé la place à de simples textes, certaines icônes ont été affinées.

Cette nouvelle version était attendue, mais les changements restent limités et les habitués ne seront certainement pas dépaysés. Spotify n’allège pas visuellement l’ensemble qui reste assez sombre et chargé. L’icône elle-même conserve son effet de texture. Ajoutons que l’application est toujours compatible avec iOS 6.



Le Shine se synchronise à l'arrière-plan

Le Shine est un traqueur d'activité qui a pour lui son élégance et sa simplicité. Même s'il y a beaucoup plus complet sur le marché, c'est, à notre avis, le meilleur à l'heure actuelle, malgré ses défauts (lire : Test du Shine de Misfit Wearables).

Pour fonctionner, ce traqueur a besoin de son application spécifique sur appareils iOS. Shine™ [1.4.0 – Français – Gratuit – MISFIT WEARABLES CORPORATION] a été mise à jour et la dernière version corrige justement quelques points que nous avions critiqués dans notre test du produit.

Pour les utilisateurs d'iOS 7, la synchronisation se fait dorénavant en arrière-plan, sans même avoir à ouvrir l'application. Une bonne idée sur le plan fonctionnel, mais il faudra surveiller l'autonomie du traqueur qui est, rappelons-le, alimenté par des piles jetables. On peut toutefois désactiver la fonction en coupant l'actualisation en arrière-plan pour l'application Shine dans les Réglages d'iOS.

La fonction horloge du traqueur a également été mise en avant. Une option permet désormais de choisir si les LED affichent d'abord votre progression par rapport à l'objectif ou l'heure actuelle. Cet ajout est bienvenu, tant le Shine peut faire office de montre élégante et discrète tout au long de la journée. Même si une montre traditionnelle reste plus rapide pour simplement regarder l'heure, cet ajout fait de l'accessoire une montre tout à fait correcte.

Affichage de l'heure sur le Shine : il est 16h40

À l'usage, c'est la dernière nouveauté qui est toutefois la plus importante. Outre la marche et le jogging, le Shine est capable d'analyser d'autres activités plus précisément, comme de la natation, du vélo ou même du foot ou du tennis. Jusque-là, activer le début d'une activité précise nécessitait plusieurs étapes et s'avérait assez fastidieux. Avec cette nouvelle version, c'est beaucoup plus simple et agréable.

Désormais, vous pouvez soit définir le début d'une nouvelle activité en tapant trois fois le traqueur et en ayant défini préalablement le type dans les réglages, comme avant. Pour plus de simplicité, vous pouvez faire votre activité et renseigner l'activité après coup dans l'application Shine. Il suffit alors de toucher et de maintenir l'activité en question dans la liste et vous aurez le choix entre toutes les activités gérées. On peut aussi modifier, a posteriori, le type d'activité en cas d'erreur

Les deux nouvelles fonctions du Shine : réglage de l'ordre d'affichage à gauche et changement d'activité après coup à droite.

Cette fonction est vraiment bienvenue, même si elle a quelques contraintes pour le moment. L'édition des activités n'est possible que pour le jour même, mais les concepteurs du Shine promettent des améliorations de ce côté. Autre point à noter, on peut dorénavant supprimer une période de sommeil, à condition là encore de le faire dans la journée.



FoxTube 3 adopte une interface iOS 7

FoxTube 3 [3.0.0 – Français – 2,99 € – iOS 7 – mix1009] pour les iPhone et iPod touch et FoxTube 3 HD [3.0.0 – Français – 4,99 € – iOS 7 – mix1009] pour les iPad sont disponibles depuis quelques jours. Ces applications offrent une interface alternative à l’officielle YouTube ou au site internet du service.

Cette mise à jour majeure a été l’occasion de revoir totalement l’interface. Réservée à iOS 7, FoxTube adopte logiquement une interface dans l’esprit ce que l’on a vu ailleurs avec polices fines et transparences. Le résultat est plutôt réussi, mais l’éditeur demande à tous ses utilisateurs de payer à nouveau uniquement pour une interface. Même si le travail a été conséquent pour la réécrire, c’est tout de même assez léger : à vous de voir si vous utilisez souvent l’application pour justifier le tarif demandé.

De manière générale, FoxTube est un client YouTube extrêmement complet qui intègre toutes les fonctions du service (recherche, gestion des listes de lecture, etc.), mais propose aussi d’autres fonctions avancées, comme la gestion de plusieurs comptes en parallèle. Malheureusement, les fonctions les plus intéressantes ont été retirées à la demande de Google… (lire : YouTube réduit aussi les fonctions de FoxTube) L’application est traduite en français.



La mise à jour vers iOS 7 fait l'objet d'une plainte

Une plainte vient d'être déposée contre Apple par un particulier en Californie. La requête : supprimer le téléchargement automatique d'iOS 7 sur les appareils équipés d'une version antérieure du système.

Après les maux de tête (lire : Quand iOS 7 rend malade), iOS 7 est au centre d'une nouvelle polémique. En Californie, Mark Menacher a décidé de porter plainte contre la firme Cupertino pour le "téléchargement indésirable" de la mise à jour du nouvel OS mobile. Le dossier a été remis jeudi dernier à la cour supérieure de Californie à San Diego. Le plaignant demande purement et simplement à Tim Cook la suppression du fichier d'installation d'iOS 7. La mise à jour vers iOS 7 ne s'applique pas toute seule, il faut le consentement de l'utilisateur, mais elle est proposée à chaque redémarrage et peut occuper jusqu'à 1 Go de stockage.

Il en faut peu pour contrarier certains. Depuis le mois de septembre, la nouvelle version du système d'exploitation en rebute plus d'un. Pourtant, iOS 7 apporte une seconde jeunesse aux appareils mobiles et de nouvelles fonctionnalités. Sacré meilleure expérience mobile, ça n'est pas l'OS qui dérange Mark Menacher, mais son téléchargement. Ce dernier estime qu'Apple méprise les préférences de ses clients en "imposant" brutalement iOS 7.

Photo ehpien CC

"Steve Jobs aurait été plus strict avec ses employés, et ce pour satisfaire ses clients, mais Tim Cook entretient visiblement une culture du mépris en quête de profits. C'est une politique qui finira par échouer", estime le plaignant. Apple n'a pas souhaité répondre à cette nouvelle plainte, mais Mark Menacher a déclaré être prêt à porter cette affaire devant un tribunal supérieur, et pourquoi pas d’effectuer un recours collectif.


Part d’utilisation des différentes versions d’iOS

Pour rappel, iOS 7 a été très rapidement adopté par les utilisateurs. La société Mixpanel propose d'ailleurs de suivre l'évolution des différentes versions du système. Plus de 70% des appareils sont aujourd'hui sous iOS7, tandis qu’iOS 6 recule progressivement et représente désormais un quart des terminaux mobiles Apple.

[Via : CNET]



Facebook sur iOS permet d'éditer les messages publiés

Il est enfin possible d’éditer ses commentaires et ses publications sur Facebook à partir du client iOS. Il suffit de faire un tap sur le message pour qu’apparaisse l’option Modifier. La mise à jour de l’application Facebook [6.6 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – 45,5 Mo – Facebook, Inc.] permet également d’ajouter une photo aux commentaires. Un raccourci vers les réglages de confidentialité a par ailleurs été placé à côté du nom de l’utilisateur dans le menu principal.