iOS 13 en 13 nouveautés

Stéphane Moussie |

iOS 13, maintenant disponible en version stable pour tous les utilisateurs, est sans nul doute l'une des plus grosses mises à jour jamais sorties par Apple. Tellement grosse que le système gagne un second nom sur tablette : iPadOS. Fait exceptionnel, l'iPhone et l'iPad ne sont pas servis en même temps. Il faudra attendre le 24 septembre pour profiter d'iPadOS.

Même si Apple a mis plus en avant certaines fonctions sur iPad, la quasi-totalité des nouveautés est commune à iOS 13 et iPadOS 13. Celles réservées aux tablettes ont trait à leur grand écran.

Non seulement iOS 13 comporte un grand nombre d'améliorations, mais il en comporte plusieurs que l'on avait presque fini par croire impossibles. Vous avez toujours voulu brancher une clé USB ou une souris sur votre iPhone/iPad ? C'est enfin possible !

Pour vous accompagner dans la découverte d'iOS 13, nous avons recensé 13 changements significatifs. C'est loin, très loin, de couvrir la totalité du système. Pour une vision plus complète et plus détaillée, nous vous proposons notre livre Les nouveautés d'iOS 13, un livre à la hauteur d'iOS 13, puisque c'est notre guide le plus volumineux à ce jour sur iOS.

1. Un mode sombre du plus bel effet

Attendu de longue date, un mode sombre fait enfin son apparition. Quand il est activé, l'arrière-plan des apps devient noir et le reste s'assombrit aussi. Cette apparence soulage les yeux le soir, évite de (trop) se faire remarquer au cinéma… et est tout simplement assez jolie.

L'intégralité d'iOS baigne dans l'obscurité et les développeurs tiers ont une API à disposition pour adapter leurs apps. Le mode sombre s'active manuellement dans le Centre de contrôle ou automatiquement en fonction de la plage horaire définie dans les réglages.

Le changement esthétique ne se limite pas à ce nouveau mode sombre. Vous remarquerez vite que le système d'exploitation a pris du « relief » avec des fenêtres modales omniprésentes et des boutons ayant un effet de profondeur.

Pour aller plus loin :

2. Les clés USB enfin gérées…

Attendue depuis encore plus longtemps, la prise en charge des clés USB, qui est enfin de la partie ! Branchez une clé USB ou un disque dur externe sur votre terminal iOS et vous verrez son contenu apparaître dans l'application Fichiers. Vous pourrez alors copier, transférer et faire tout ce que vous faites habituellement avec une clé USB sur Mac depuis des années. Incroyable.

Les iPad Pro 2018 ayant un port USB-C, on peut brancher directement une clé USB de ce format. Sur les iPhone et les autres iPad, il faut en passer par l'adaptateur Lightning vers USB 3 (45 €), qui est au format USB-A.

Pour aller plus loin :

3. … les souris aussi !

À côté des clés USB, les ingénieurs de Cupertino ont retrouvé au fin fond d'un tiroir, cachée derrière des Newton oubliés, une souris. Ni une ni deux, ils se sont empressés de rendre ce drôle de périphérique compatible avec l'iPhone et l'iPad.

La prise en charge des souris sur iOS 13 est considérée comme une fonction d'accessibilité : l'objectif n'est pas de remplacer la navigation tactile, et cela se sent car certains comportements communs sur Mac, comme le survol du curseur dans Safari, ne sont pas présents. Il s'agit néanmoins d'une véritable avancée pour tous ceux qui souhaitaient exploiter leur souris ou leur trackpad avec leur terminal iOS, en particulier avec l'iPad.

Pour aller plus loin :

4. Les widgets sur l'écran d'accueil de l'iPad

Quitte à faire évoluer des choses qui paraissaient immuables dans iOS, Apple s'est finalement attaquée à l'écran d'accueil, mais exclusivement sur iPad. En orientation paysage, on peut désormais placer les widgets à côté des icônes des applications.

Ce n'est pas un bouleversement, mais cette disposition se révèle vite très pratique, les widgets gagnent en importance en devenant accessibles à même l'écran d'accueil. Et si ça ne vous plaît pas, vous pouvez retrouver l'ancien affichage dans les options.

5. Safari chasse sur les terres du Mac

Safari se départ enfin de son statut de navigateur mobile dans iOS 13. Sur iPad, le navigateur se présente auprès des sites web comme « Safari » simplement, ce qui signifie que les sites ne chargent plus leur version mobile généralement limitée.

Dans cette optique de rendre la navigation digne d'un ordinateur de bureau, Safari gagne des raccourcis claviers supplémentaires, un gestionnaire de téléchargements, une gestion plus fine des onglets et des réglages personnalisés pour chaque site.

6. Photos traite mieux les vidéos

Photos évolue de manière significative. D'une part, l'application se veut plus intelligente en mettant en avant les clichés censés être les plus intéressants parmi la myriade que l'on a pris.

D'autre part, les outils d'édition ont été réorganisés et étoffés. De plus, il devient enfin possible de modifier les vidéos sans application tierce. On peut les recadrer, pivoter, retoucher l'image et appliquer des filtres. Plus besoin d'ouvrir iMovie pour des retouches basiques.

Pour aller plus loin :

7. Une « connexion avec Apple » pour plus de confidentialité

« Connexion avec Apple », en anglais « Sign in with Apple », a été l'une des (bonnes) surprises de la WWDC 2019. Ce système d'identification est plus respectueux de la vie privée que les « Google Sign-in » et autres « Facebook Connect » qu'il concurrence. Les applications qui utilisent d'ailleurs un système de tierce partie sont obligées de prendre en charge « Connexion avec Apple ».

« Connexion avec Apple » ne transmet au maximum que deux informations au développeur : le nom de l'utilisateur et son adresse email. L'utilisateur a les moyens de ne pas fournir ces deux renseignements, en créant notamment une adresse email unique qui fera office de relai vers sa vraie adresse. Le bouton « Connexion avec Apple » devrait fleurir dans les apps, ainsi que sur le web, au cours des prochaines semaines.

Pour aller plus loin :

8. L'application Rappels revue de fond en comble

Longtemps restée inchangée, l'application Rappels s'améliore d'un seul coup de manière radicale. Finies les fiches superposées, place à une interface plus classique mais aussi plus efficace. Le gestionnaire de tâches devient plus pratique à utiliser, en particulier quand on a de nombreux éléments, et plus puissant.

Les tâches peuvent dorénavant être saisies en langage naturel (tapez « pain à 7 heures » pour qu'une alarme soit définie à 7 heures) et être accompagnées de pièces jointes. Elles peuvent en plus être associées à un contact, ce qui aura pour effet de faire apparaître une notification à chaque fois que l'on discute avec ce contact dans Messages. Rappels n'a plus rien à envier aux cadors du milieu.

Pour aller plus loin :

9. Un menu de partage plus intelligent

Autre élément d'iOS revu en profondeur avec la mise à jour, le menu de partage. Celui-ci place désormais AirDrop au même niveau que les autres moyens de partage. Surtout, il met automatiquement en avant les personnes avec lesquelles on discute le plus, et en tenant compte du canal de communication (Messages, mail…).

La présentation des autres actions, comme Copier, Imprimer, Enregistrer, etc. change elle aussi en devenant verticale. Lors du partage, iOS 13 offre également de nouvelles options pour contrôler plus finement l'opération. Vous pouvez par exemple choisir de retirer les données de géolocalisation d'une photo partagée.

10. Look Around, le Street View d'Apple

Plans se dote finalement d'un équivalent à Google Street View. Look Around permet de se déplacer dans les rues comme si l'on était en voiture. C'est toujours pratique pour repérer un lieu avant un rendez-vous ou bien pour voyager sans bouger de chez soi. Cette fonction est rendue possible par les prises de vue effectuées par les véhicules qu'Apple fait rouler dans diverses régions.

Look Around, dont le fonctionnement est similaire à Street View, couvre uniquement une partie de la Silicon Valley, Las Vegas et l’île de Honolulu pour le moment. Il faudra sans doute faire preuve de patience avant de pouvoir conduire virtuellement dans des villes françaises, les voitures Apple n'ayant pas fait beaucoup de kilomètres par chez nous.

Pour aller plus loin :

11. Les manettes PS4 et Xbox One S entrent en jeu

C'est une nouveauté d'iOS 13 à ranger dans la même catégorie que la prise en charge des clés USB et des souris : la DualShock 4 et la manette de la Xbox One S sont finalement compatibles nativement ! Et cela fonctionne aussi bien sur iPhone et iPad que sur Apple TV. Il suffit de jumeler les contrôleurs en Bluetooth pour pouvoir en profiter avec tous les jeux compatibles MFi.

Les manettes MFi perdent soudainement tout leur intérêt. D'autant qu'Apple a bien fait les choses en permettant aux développeurs de tirer parti des boutons spécifiques des manettes PS4 et Xbox.

Pour aller plus loin :

12. Des notifications de confidentialité (casse-pied)

Si toutes les nouveautés évoquées jusqu'à présent sont positives, il y en a une qui prête à débat. Apple serre encore un peu plus la vis sur les permissions accordées aux apps en envoyant une demande de confirmation de géolocalisation en arrière-plan et une autre sur l'utilisation du Bluetooth.

Ces deux types de notifications s'ajoutent à toutes celles déjà existantes (accès à l'appareil photo, aux contacts, aux calendriers…). L'intention est louable, mais on le sait, l'enfer est pavé de bonnes intentions. Toutes ces notifications ne risquent-elles pas d'avoir l'effet inverse désiré, à savoir un utilisateur noyé sous les notifs qui finit par toutes les autoriser sans vérification ? D'autant que les deux nouvelles ne sont pas présentées de manière très claire.

Pour aller plus loin :

13. De meilleures performances

S'il y a bien une chose dont on ne se lasse pas, ce sont les améliorations de performances. Ça tombe bien, iOS 13 apporte sa pierre à l'édifice. Face ID est jusqu'à 30 % plus rapide et est accompagné d'une animation un petit peu plus courte.

Les principaux gains concernent les apps, mais ils ne sont pas encore visibles. C'est seulement quand Apple aura passé sa moulinette côté serveur, après le lancement d'iOS 13, que la taille des téléchargements sur l'App Store sera réduite de moitié et que les apps pourront se lancer jusqu'à deux fois plus rapidement.

Contrairement à iOS 12 (qui devait servir à Apple à se racheter après le scandale du bridage des iPhone), iOS 13 ne prend pas en charge tous les appareils supportés par son prédécesseur. Sont abandonnés l’iPhone 5s, l'iPhone 6, l’iPod touch 6G, l'iPad mini 2 et l'iPad mini 3.

Des nouveautés remises à plus tard

Et les dossiers partagés sur iCloud présentés lors de la WWDC, alors ? Reportés. La mise à jour d'iCloud ne s'étant pas bien passée durant la bêta, Apple a opéré un retour en arrière en cours de route. Les dossiers partagés et l'épinglage des documents ne figurent pas dans la bêta d'iOS 13.1 déjà disponible, ce qui signifie sans doute qu'il faudra attendre la version 13.2, au mieux.

Un dossier partagé sur iCloud avant que la fonction ne soit retirée au cours des bêtas.

iOS 13.1, qui sortira dès le 24 septembre, restaure bien en revanche la section Automatisations de Raccourcis qui avait été intégrée aux toutes premières bêtas d'iOS 13 avant d'en être retirée.

Quant à la fonction d'écoute partagée avec deux paires d'AirPods sur un même iPhone, elle arrivera quelque part cet automne.

Pour aller plus loin :

Pour aller vraiment plus loin

Ces nouveautés retardées ne gâchent pas la fête, il y a largement de quoi se réjouir sans elles. On aurait pu aussi parler de :

Pour découvrir l’intégralité des changements et pour une présentation plus détaillée, nous vous conseillons notre guide Les nouveautés d’iOS 13, dès à présent disponible au tarif de lancement de 5,99 €.


avatar Judas Bricot | 

@reborn

Non pas quand même mais ça fait ch...
Dans l’ensemble IOS 13 est très plaisante !

avatar julnaref | 

@Judas Bricot

Pareil. Tu as trouvé un « remède » ?

avatar Judas Bricot | 

@julnaref

Yes ! En fait lorsque les personnes, avec qui tu partages une liste, mettent à niveau également l’app Rappels, tout rentre dans l’ordre !😉

avatar julnaref | 

@Judas Bricot

Ça c’est fait tout seul pour moi

avatar strix80 | 

Juste une remarque :
sur le mode sombre qui est un vrai plus pour les yeux le soir; toutefois lors d’une impression pensez à revenir en clair pour ne pas trop consommer encre.

avatar fondoeil | 

Comment dégager les autocollants Memoji ? Merci

avatar alastorne | 

Message (HS) de remerciements à macg pour votre couverture complète et toujours très instructive de l’actualité Apple. Très bon exemple avec cet article ! J’aimerai contribuer en formule payante, mais je ne m’y retrouve plus avec votre hausse de tarif, ce serait cool de reconsidérer la chose pour les utilisateurs exclusifs de l’app mobile...

Cet iOS 13 sinon, excellent sur mon iPhone 6S !
On dirait que depuis iOS 12, Apple prend de bonnes habitudes, pourvu que ça dure 👍🏻

avatar frankm | 

@alastorne

Ils ont retiré la section iPad de iOS c’est peut-être ça qui le rend rapide

avatar Judas Bricot | 

L’app Photos est vraiment très agréable mais je trouve regrettable qu’on ne puisse plus voir en lecture directe les lieux géographiques. Sous iOS 12 on pouvait très rapidement retrouver une photo avec le lieu et la date. Maintenant ça n’est plus possible et c’est franchement dommage.

avatar pat3 | 

@Stephane Moussie
Sur les iPhone et les autres iPad, il faut en passer par l'adaptateur Lightning vers USB 3 (45 €), qui est au format USB-A.

Quid des clés lighting-usb ? Vont-elles fonctionner en natif, sans logiciel tiers (sous réserve, peut-être, d’un reformatage)?

avatar Keysertom | 

Premières bonnes impressions ! Fluide, réactif... Manque plus que les applications survenant avec le dark mode...

avatar F7rt | 

Quels retours avec un 6S ou un SE ?
Ces modèles restent-ils utilisables ?

avatar fcthulhu | 

Jusque là, nickel sur mon 6s

avatar F7rt | 

@fcthulhu

Ok. Merci !
Je souhaiterais faire màj WatchOS 6 mais je trouve cela ridicule de devoir mettre à jour son iPhone… surtout si je risque de me retrouver avec un veau. J'ai vu sur YouTube qu'apparemment iOS 13 s'en sortirait pas mal avec les plus vieux modèles. Je vais encore attendre un peu…

avatar alastorne | 

@F7rt

Perfect. Mieux que iOS 12.

avatar alan1bangkok | 

@alastorne

mouais.... de là a le télécharger dès la première seconde ....bof

avatar Charleon | 

@F7rt

De mon côté le SE réagit tout à fait normalement, aucun ralentissement, le mode sombre très sympa, côté application Photos c’est super pratique à mon goût, donc a priori très satisfait…
... à voir par la suite, je n’ai encore pas eu le temps d’explorer tout.

avatar F7rt | 

@Charleon

Bonne nouvelle ! Merci pour l'info.

avatar Jswat | 

@F7rt

J ai un SE et rien à signaler. Je le trouve plus fluide.

avatar PierreBondurant | 

Gros espoir du côté d’ipadOS que j’attends depuis un moment...
En espérant que ça évolue vite pour remplacer mon MacBook Pro par un iPad

avatar mateodu13 | 

L’e-book de iGen est très bien pour appréhender l’utilisation de iOS 13 et plus spécialement iPad OS.
Je préconise son achat.

avatar lolotor | 

Est ce que l app iGeneration va basculer automatiquement en mode sombre si celui ci est activé dans une prochaine mise à jour ?

avatar jowe_19 | 

Tous mes mails ont perdu leurs expéditeurs (« aucun expéditeur » affiché partout). Suis-je le seul ?

avatar Kikool | 

En tout cas gros problème avec le TouchID
N’effacer pas votre empreinte car vous n’arriverez plus à la recréer 🤬😡

Bon, un hard reset fait le travail !!
Après cela on peut refaire son empreinte comme il faut en sans message d’erreur
Ouf 😅

avatar sangoke | 

C’est sympa la connexion avec Apple, mais si on crée un compte avec sur un site et en utilisant une adresse « virtuelle » qui fait le lien avec la notre, si on quitte l’environnement Apple et qu’on a plus notre compte Apple car on l’a supprimé, comment retrouver un accès au compte créé sur le site en question ??

avatar oomu | 

vous ne devez JAMAIS perdre le contrôle d'une adresse de courrier que vous donnez comme référence à un site web.

A moins bien sur que vous ayez rien à fiche de ce site web...

Bref, si vous supprimez ou perdez le contrôle de l'adresse, ben vous ne pouvez plus retrouver un accès au compte créé sur le site en question.

Normalement, les administrateurs du site en question devraient douter de votre bonne foi et s'attendre plutôt à un pirate qui essaie de voler le compte.

Notez que c'est pareil avec les adresses professionnelles d'entreprise : ne les utilisez pas comme référence pour des services privés.

Le jour où on vous virera (sisi..) ou que vous quittez la dite société, vous perdrez le contrôle de votre boite professionnelle, et donc des sites y faisant référence.

Pensez y : une adresse mail est quelque chose d'important, qui peut servir comme un sésame. Mesurez donc bien ce que vous utilisez, et prenez soin de suivre leur évolution.

-
notons que vous n'avez aucune raison ni urgence à supprimer votre compte Apple, pourquoi feriez vous cela ? Rien ne vous oblige, même si vous achetez 3 pc windows, 5 télés sous Tiezen, 10 téléphones androids et 15 montres androids...

Surtout que le même compte a peut être servi pour acheter sur itunes store ou un abonnement apple music, et que cela peut toujours vous être utile pour un appareil non Apple.

Non, vraiment, pourquoi voudriez vous effacer votre Compte Apple ? Si vous voulez fuir la Société, venez en Corse, dans une bergerie entourée de maquis :)

avatar 0MiguelAnge0 | 

Si Apple se presse de sortir une 13.1 dans 4 jours, c’est qu’il y a de très gros soucis trop lourds à importer dans la 13.0 sans risques.

Good Luck les bêtas testers et patience aux pleureuses qui vont se retrouver avec des m... ensuite au passage du 13.0 au 13.1.

avatar julnaref | 

Je suis le seul pour qui la meilleure nouveauté est le curseur de volume « discret » ?

avatar iVador | 

@julnaref

Oui

avatar 8enoit | 

@julnaref

Non. De cet article je retiens Rappels, le menu de partage amélioré et les améliorations de performance (sur un 6S…). Le reste prend abusivement le nom de « nouveauté ». OK, c’est un apriori. Je jugerai définitivement après mardi soir (je vais attendre 13.1).
Je lis que plusieurs s’enthousiasment sur Photos. Tant mieux. Je verrai.

Le mode sombre, les souris, manettes, clés USB, sign in with Apple… comment peut-on nommer cela « nouveauté »? Cela existe partout ailleurs. Et est sans grand intérêt en terme de productivité.

Ah oui j’ai compris : c’est une nouveauté … pour les développeurs. Est-ce à dire que le légendaire côté user-friendly d’Apple s’amenuise d’année en année ? C’est ma perception.

avatar julnaref | 

@8enoit

C’est une blague j’aime beaucoup iOS 13 et je ne retiens pas que le niveau de volume.
Pas eu de gros bugs de mon côté, je suis très content de la mise à jour. Et je trouve particulièrement bien fait la nouvelle option de saisie de texte. C’est impressionnant comment ça fonctionne bien.
Pour le reste on va dire nouveautés chez Apple mais c’est tout de même appréciable. Effectivement face id fonctionne plus vite, je ne sais pas comment ils ont fait mais ça fonctionne bien plus rapidement !

avatar Bigdidou | 

@julnaref

« Et je trouve particulièrement bien fait la nouvelle option de saisie de texte »

Tu peux en dire plus ?
Je suis passé à côté d’un truc, là...

avatar julnaref | 

@Bigdidou

Tu as juste à glisser sur les lettres sur le clavier en restant appuyé pour former des mots. C’est sympas.

avatar Bigdidou | 

@julnaref

« Tu as juste à glisser sur les lettres sur le clavier en restant appuyé pour former des mots. C’est sympas. »

Comme sur le clavier Android dont je ne sais plus le nom ?
Je vais tester sur l’iPhone, parce que je ne vois de tel sur l’iPad. Peut être une option à activer ?
Je vais voir ça, du coup.
Merci !

Édit : j’ ai trouvé. Il faut utiliser le clavier flottant sur l’iPad (sur je viens de découvrir au passage).
Effectivement, ce mode de saisie est très efficace !
Ce petit clavier flottant peut être très pratique à l’ usage sur l’iPad, en plus !
👍

avatar romainB84 | 

@julnaref

Personnellement c’est le nouveau clavier que je préfère !
Ne plus avoir à passer par un clavier tiers pour cette fonction 😁
Et il fonctionne vraiment bien
(Il est largement supérieur à swiftkey en terme de prédiction de mot et au même niveau que gboard)

avatar Domiino9 | 

"les clefs USB acceptée..". .."le mode sombre"....En 2019....c'est quand même hallucinant le retard accumulé par Apple...

avatar fifounet | 

@Domiino9

""les clefs USB acceptée..". .."le mode sombre"....En 2019....c'est quand même hallucinant le retard accumulé par Apple...
"

Le problème étant combien de temps les remarques sur le retard vont elles perdurer et servent elles à quelque chose.

Non parce que dans l’histoire de l’informatique , mobile ou pas , elle n’est fait que de retards les uns par rapport aux autres

avatar adrien1987 | 

J'espère qu'ils vont vite revenir en arrière concernant les MAJ d'apps car la on dirait vraiment qu'ils ne savaient pas vraiment ou le mettre …
Sinon sur XS Max c'est sympa.

avatar Bigdidou | 

Après, les améliorations présentées sont vraiment très bien réalisées, de plus.
J’avais hésité à repartir sur Android, mais là, non, surtout qu’il reste le partage des dossiers iCloud à venir et les fameux raccourcis programmables.

Les aspects négatifs :
- on sort pas du dogme en ce qui concerne les périphériques de pointage dont la prise en charge est très limitée
- dommage de ne pas avoir ouvert les widgets à l’iPhone ( difficile à comprendre, même)
- toujours aucune liberté pour placer à sa guise les icônes (et widgets, du coup, sur l’iPad)

avatar fte | 

@Bigdidou

"- on sort pas du dogme en ce qui concerne les périphériques de pointage dont la prise en charge est très limitée"

Pour travailler avec une flotte d’appareils représentant tous les systèmes actuels - sauf un - : iOS, iPadOS, Android smartphone, Android tablette, Windows bien classique, Windows sur tablette convertible, macOS, Linux, ne manque que ChromeOS, pour enseigner entre autre des éléments d’UX... ce n’est en rien un avis tranché ou catégorique, mais je pense que le choix d’Apple est justifié. "On" a pas encore trouvé comment concilier interface tactile et interface point&click simultanément, personne n’a une formule magique pour ça. Catalina et ces apps portées d’iOS sont la démonstration parfaite qu’Apple n’a pas non plus trouvé la solution, c’est médiocre. Moins pire dans cette direction que dans l’autre, mais certainement pas bon.

Sidecar est une approche très prometteuse cependant. Dans cette direction je vois plein de possibles très excitants.

avatar Bigdidou | 

@fte

« "On" a pas encore trouvé comment concilier interface tactile et interface point&click simultanément, personne n’a une formule magique pour ça. »

Ce n’est qu’une partie du sujet.
Le problème est l’absence de solution satisfaisante pour travailler sur des logiciels bureautiques (au sens large, j’y inclus mes logiciels médicaux via un serveur d’applications) lorsqu’on travaille avec l’iPad en mode « desktop ».
L’absence de prise en charge complète d’un périphérique de pointage est la pire des solutions.
Je ne demande pas la prise en charge complète d’une souris au sein de l’interface d’iOS, mais clairement au sein de certaines applications, ça me parait indispensable.

avatar fte | 

@Bigdidou

"L’absence de prise en charge complète d’un périphérique de pointage est la pire des solutions."

Oh mais il n’y a pas d’absence de prise en charge d’un dispositif de pointage. Il y a le stylet qui pointe.

Je comprend très bien ce que tu veux dire. Je travaille beaucoup avec un iPad, je sais la douleur de sélectionner du texte.

Mais je crois que le problème n’est pas que l’iPad ne permette pas de sélectionner du texte avec facilité et souris. Le problème est d’utiliser l’iPad pour ce qu’il n’est pas conçu pour. Ce n’est pas une machine de bureautique. Ce n’est pas un notebook point & click. Il y a des ChromeBook, il y a des microlaptops Windows, des ultrabooks plus ou moins convertibles de 11 à 14", tous tellement plus adaptés. Pourquoi utiliser un tournevis pentalobe pour planter un clou alors qu’il y a des milliers de marteaux en tous genre ?

Non, l’iPad n’est pas un remplacement d’un PC traditionnel. C’est un appareil différent.

Mais je comprends qu’une machine universelle permettant de regarder YouTube, surfer, lire un livre, écrire des rapports, analyser des données dans Excel ou avec Python, faire de la modélisation avec SolidWorks, simuler des protéines, faire du diagnostic alimenté à l’IA... est très tentante. En théorie.

Bref. L’iPad n’est pas une machine bureautique. Ça dépanne, mais c’est mezzo.

avatar SebKyz | 

@fte

Je pouvais pas lui répondre mieux, tu as tout dis. Certaines personnes n’ont pas vraiment compris l’iPad.

avatar Bigdidou | 

@SebKyz

« Certaines personnes n’ont pas vraiment compris l’iPad. »

Si c’est à moi que tu penses, j’émettrais des jugements plus prudents.
Qu’est-ce qui peut bien te qualifier en expert capable de définir qui a compris ou pas cette machine, en dehors de boursouflures d’égo mal placées ?
Es-tu certain d’avoir autant d’heure de vol que moi sur cette machine, depuis le premier iPad ?
Il ne s’agit pas de « comprendre » une machine, mais d’en développer un usage à sa guise.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Pourquoi utiliser un tournevis pentalobe pour planter un clou alors qu’il y a des milliers de marteaux en tous genre ? »

Ce n’est pas une bonne métaphore, à mon avis.

Sinon, pourquoi utiliser un iPad pour de la bureautique ?
Parce que c’est un outil polyvalent ultraportable qu’on trimbale facilement et discrètement et qui fait à peu près tout.
L’idée n’est pas d’en faire sa station principale, mais une station bureautique de dépannage en déplacement, en staff, etc...
L’iPad est parfaitement pertinent dans cet usage, une souris faciliterait les choses.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Parce que c’est un outil polyvalent"

Et bien non. Tu le dis toi-même. Il n’est que partiellement polyvalent et tu as touché les limites de sa polyvalence.

Il y a d’autres bidules ultraportables polyvalents performants avec des limites différentes.

Le transformer en ultrabook en ferait un produit inférieur, déplacerait ses usages, les apps évolueraient vers du point&click... et des produits de ce genre il y en a plein.

p.s. j’utilise un iPad tous les jours, je me force. J’ai aussi sous la main des IdeaPad, des Surface... et si je devais en avoir qu’un pour ce besoin je choisirais un YogaBook, une Surface ou un IdeaPad. J’étudie les usages de l’iPad et de l’interface tactile, donc je me force. Je passerai à une Surface au prochain trimestre, pour poursuivre mes recherches, mais je sais déjà qu’elle sera plus agréable dans ce cadre spécifique. Ni mes MacBook Pro (13) ou ThinkPad (14) ne sont plaisants dans ce cas, pas assez portables je bouge tout le temps.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Il n’est que partiellement polyvalent et tu as touché les limites de sa polyvalence. »

Oui, enfin, ça tourne en rond, là.
Mettons un périphérique de pointage dans certaines apps, et voilà les limites de cette polyvalence levée.
Car c’est le départ de cette discussion.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Mettons un périphérique de pointage dans certaines apps, et voilà les limites de cette polyvalence levée."

Si c’était si simple et sans conséquences imprévues. Si tu ouvres une porte, d’aucuns y entreront.
Si une voie facile existe, elle sera empruntée. Mais surtout les voies difficiles seront ignorées.

Pourquoi Windows est-il médiocre en tactile ? Ce n’est pas parce que Windows en lui-même est médiocre. Ce n’est pas parce que les API sont médiocres. OneNote tactile est remarquable... c’est parce que les éditeurs n’ont pas besoin de supporter ce mode en plus du normal, donc aucune raison de perdre du temps là dessus, ou alors de façon très superficielle. Et l’expérience globale est médiocre.

Les apps Marzipan de macOS sont mauvaises. Même celles d’Apple. Celles de tiers seront adaptées à minima, donc déplacées.

Apple a ouvert cette porte parce que l’écosystème applicatif de macOS souffre beaucoup. Apple n’a pour l’heure aucune raison de faire la même chose en sens inverse, d’autant plus qu’on peut maintenant faire une app iPad qui tourne vaguement et bancalement sur macOS. C’est le nouveau normal.

Les yakas ne sont jamais sans conséquences.

J’étais d’un avis contraire. Mais aujourd’hui je pense qu’Apple ne doit pas ajouter du point&click dans iOS. Un truc hybride à ce jour n’est pas une bonne idée, on n’a pas trouvé la formule hybride assez bonne pour être implémentée.

De ce que tu me dis, je pense qu’une Surface te rendrait de meilleures services.

avatar Bigdidou | 

@fte

“De ce que tu me dis, je pense qu’une Surface te rendrait de meilleures services.”

Ben non.
D’abord j’en ai une.
Elle remplace le Mac (enfin, pour le moment), mais l’iPad, elle est en est incapable.
Et je continue de penser que des périphériques de pointage sur des applications triées sur le volet (éditeurs de texte, tableurs, surtout et les clients VNC, oh oui !) apporterait un grand bénéfice.
Si on a peur d’une épidémie de paresse des développeurs et d’un effondrement de prise en charge du tactile, on peut imaginer de réserver l’API à app et des situations particulières, il me semble qu’Apple sait faire ça.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Elle remplace le Mac (enfin, pour le moment), mais l’iPad, elle est en est incapable."

Ce n’est pas ce qu’on lui demande, ou du moins, pas ce pourquoi Apple l’a designé. C’est juste qu’on entend beaucoup le contraire avec ce post-PC machin, mais, je me trompe peut-être, je ne crois pas qu’Apple n’ai jamais dit ça explicitement.

La Surface ne remplace pas un iPad. Et il ne faudrait pas demander à l’iPad de remplacer la Surface, il ne le peut pas. Même si on voudrait bien.

Et je suis convaincu que s’il essayait, aujourd’hui, ce serait un échec, de la même manière que la Surface en tant que tablette est un échec. Pas total, pas catastrophique, mais médiocre. La conséquence de se rapprocher d’un modèle d’interface maîtrisé et facile serait par contre sans doute bien plus importante que le chemin inverse. Le tactile n’est pas supporté sur Windows par la plupart des apps parce que ça demande un effort considérable, très optionnel. Faire une app iPad demande un effort considérable. S’il y avait une voie pour faire moins d’efforts, elle serait empruntée très rapidement et massivement, quitte à sacrifier la qualité de l’intégration. Electron par exemple, webapps encapsulées à l’interface agnostique, weblike. On s’y fait. Mais à quoi bon avoir un système avancé, un ChromeBook serait bien suffisant.

Bref. Je me répète. Ce n’est que mon opinion, rien de plus. Je pensais le contraire il n’y a pas si longtemps. Et je ne souhaite pas te convaincre. Dans tous les cas, justifiées ou non, se heurter à des limites, c’est pénible. Je sais. :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR