Fermer le menu

facebook

Toute l'actualité sur facebook

Slingshot, de plus en plus proche de Snapchat

05/09/2014 | 08:30

La dernière réplique de Facebook à Snapchat, Slingshot [1.3 – US – Gratuit – iOS 7 - Facebook, Inc.], n'a pas vraiment marqué les esprits. L'application de messagerie instantanée et éphémère, lancé fin juin, n'a il est vrai pas eu la partie facile : le réseau social avait imaginé un étrange mode de fonctionnement. Pour consulter une vidéo ou une photo, il convenait d'abord d'envoyer à son correspondant un autre message. Autant dire qu'on y perdait beaucoup de l'instantanéité des échanges qui fait habituellement tout le sel de ce genre d'applications.

La dernière mise à jour de l'app lève cette limitation, rapprochant de facto Slingshot de son modèle. L'utilisateur qui voudra envoyer un document à un contact pourra décider de le partager sans besoin d'un retour préalable. Il lui sera aussi possible de bloquer son message, qui ne sera lisible par le correspondant que si ce dernier envoie un autre message. Un choix qui finalement ouvre des possibilités plus intéressantes que le blocage obligatoire.

Lire la suite

Facebook devient beaucoup plus stable sur iOS

13/08/2014 | 11:00

La nouvelle mouture de l'application Facebook [13.1 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 7 – 63,2 Mo – Facebook, Inc.] sortie hier contient « d'autres correctifs », peut-on lire dans les notes de version laconiques. Rien que de très normal donc, les mises à jour correctives sont habituelles, mais ces corrections sont en fait moins banales qu'elles en ont l'air.

Photo Kārlis Dambrāns CC BY

Le réseau social a publié un long billet pour expliquer en quoi consistaient ces nouvelles corrections qui sont très importantes, puisqu'elles permettent de réduire les crashs de 50 %. L'application devrait donc être beaucoup plus stable à partir de maintenant.

Grossièrement, le bug concernait une corruption de fichier dans la couche réseau qui entraînait le plantage de l'app. Les détails techniques sont disponibles sur le blog développeur de Facebook.

Par ailleurs, Facebook Messenger [9.1 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 7 – 35,0 Mo], qui est en train de devenir obligatoire pour utiliser la messagerie instantanée du réseau social, est l'application la plus téléchargée sur l'App Store actuellement. Mais la nouvelle politique de Facebook — une...

Lire la suite

Facebook Mentions dispo en France, mais vous ne pouvez pas l'utiliser

07/08/2014 | 12:45

Trois semaines après sa sortie aux États-Unis, Facebook Mentions [1.1 – Français – Gratuit – iOS 7 – 63,4 Mo] arrive en France et dans une quarantaine d'autres pays. Cependant, vous ne pourrez sûrement pas utiliser l'application même après l'avoir téléchargée.

Mentions est en effet réservée aux membres « vérifiés » du réseau social, autrement dit aux personnalités publiques (artistes, sportifs, politiques, entrepreneurs...) qui ont un badge bleu à côté de leur nom. Facebook en compte « des dizaines de milliers », ce qui est bien peu vu le nombre total d'utilisateurs du réseau (1,32 milliard).

Être journaliste à MacGeneration n'est pas suffisant pour avoir accès à Mentions.

Mentions est censée faciliter la communication des VIP avec leurs fans en permettant notamment d'organiser des séances de questions/réponses en direct, outre les traditionnelles fonctions de publication de statuts et de photos.

Facebook confirme le rythme mensuel des mises à jour de son app

01/08/2014 | 19:30

Facebook cache souvent dans les mises à jour majeures de son application mobile (numérotées 10.0, 11.0, 12.0, etc.) des fonctions masquées que le réseau social active en temps utile, ou pas. Il est de toutes manières difficile de savoir ce que trame Facebook, l'éditeur étant particulièrement avare de précision dans ses notes de version. C'est le cas encore avec la version 13.0, disponible depuis hier, et qui se contente comme souvent d'annoncer des « améliorations de vitesse et de fiabilité ».

Mais cette fois, il y a du changement. Facebook confirme ainsi le rythme de parution mensuelle des mises à jour importantes, ce afin d'offrir un logiciel « toujours plus performant ». Ce rythme est semble t-il en vigueur depuis le mois de mai. L'entreprise de Mark Zuckerberg conseille également aux utilisateurs de terminaux sous iOS 7 de régler automatiquement le téléchargement des mises à jour (Réglages > iTunes > Téléchargements automatiques > Mises à jour).

Ce conseil intervient alors que Facebook veut imposer l'utilisation de Messenger aux côtés de son application traditionnelle (lire : Facebook va pousser à l'adoption de Messenger). Tous ceux qui n'ont pas encore téléchargé Messenger peuvent consulter depuis peu une série de questions/réponses sur le sujet, directement dans le client officiel; Facebook avance l'argument que les utilisateurs répondent 20% plus rapidement depuis l'application...

Lire la suite

Facebook va pousser à l'adoption de Messenger

29/07/2014 | 00:04

Facebook veut vraiment que les utilisateurs mobiles installent Messenger. Début avril, le réseau social prévenait que l'application de messagerie instantanée allait devenir le seul canal pour discuter avec ses contacts. Pour la plupart des utilisateurs de l'app Facebook, la bascule est déjà la norme : si on a téléchargé et installé Messenger, les fonctions de messagerie du client officiel de Facebook sont déjà dévolues à Messenger. Il faut en passer par cette dernière pour répondre ou envoyer un petit mot, tandis que l'icône de messagerie de l'app Facebook se contente d'afficher un badge en cas de nouveau message.

Pour ceux qui n'ont pas encore franchi le pas, Facebook permettait encore de discuter à l'intérieur de son application mobile. Ce ne sera bientôt plus le cas : l'entreprise va commencer à envoyer à ses utilisateurs européens une notification selon laquelle ils doivent, dans les deux semaines, télécharger l'application Messenger s'ils veulent continuer à converser avec leurs amis Facebook. Évidemment, cela ne fera pas que des heureux, mais les seules alternatives seront soit d'utiliser la version web mobile du réseau social, soit l'app Paper (toujours indisponible ailleurs qu'aux États-Unis).

Mark Zuckerberg a eu l'occasion de dire pourquoi il souhaitait multiplier les applications à fonction...

Lire la suite

Facebook : appeler une voiture Uber depuis Messenger

25/07/2014 | 18:00

Après avoir séparé au forceps Messenger de l'application Facebook, le réseau social cherche à donner à son logiciel de messagerie mobile une plus-value par rapport à ses très nombreux concurrents. Mark Zuckerberg se serait entretenu avec Travis Kalanick, le CEO de Uber, afin d'intégrer le service de VTC (voitures de tourisme avec chauffeurs) au sein de Messenger. Re/code, qui rapporte l'information, ne donne en revanche que très peu de détails sur la manière dont les services d'Uber seraient proposés dans l'app IM… mais il semble que chez Facebook non plus, on n'ait pas encore pris le temps de se pencher sur l'intégration à proprement parler. « C'est encore très conceptuel, et très loin de la réalisation », prévient-on ainsi chez le réseau social.

Par contre, « c'est une direction dans laquelle Messenger doit aller », rajoutent les sources du site. Car la concurrence asiatique n'attend pas Facebook pour intégrer des services tiers dans leurs applications de messagerie. En Chine, les utilisateurs de WeChat peuvent ainsi numériquement héler un taxi Didi Dache depuis le logiciel.

En plus de l'aspect pratique à proprement parler, l'intégration de Uber au sein de Messenger permettrait aussi à Facebook de disposer des données bancaires des utilisateurs du service de VTC. Des informations précieuses pour l'entreprise de Mark Zuckerberg, qui nourrit de grandes ambitions pour Messenger — et notamment des fonctions de paiement mobile. Facebook a ainsi placé David Marcus, l'ex PDG de Paypal, à la tête de sa division messagerie (lire : ...

Lire la suite

Bolt : le Snapchat d'Instagram fuite un peu trop tôt

24/07/2014 | 20:00

Ayant échoué à acquérir Snapchat, Facebook a mis les moyens pour concurrencer l'application de messagerie éphémère. Au printemps, le réseau social lançait Slingshot [1.0.2 – US – Gratuit – iOS 7 - Facebook, Inc.], qui n'a pas été très bien accueilli par les utilisateurs (deux étoiles seulement sur l'App Store français) en raison notamment de son étrange concept : pour lire un message, il faut en envoyer un autre (lire : Slingshot : Facebook lance un message au monde).

Facebook ne s'en laisse cependant pas compter. Une poignée d'utilisateurs Android ont pu apercevoir une notification pour une nouvelle application de messagerie photo, Bolt, au sein d'Instagram — propriété du réseau social. Il ne s'agissait pas d'une publicité à proprement parler, mais d'une « invitation » à télécharger gratuitement ce nouveau logiciel. Malheureusement, le lien ne permettait pas de télécharger quoi que ce soit.

Facebook teste fréquemment de nouvelles fonctions dans ses applications iOS et Android, sans nécessairement les activer immédiatement (c'est ce qui explique d'ailleurs les notes de version très courtes du logiciel iOS, même pour des moutures majeures). Il semble toutefois que quelque chose ait fuité un peu trop tôt.

Lire la suite

Facebook, le piège à pub mobile

24/07/2014 | 07:30

S'il fallait une nouvelle preuve que Facebook est devenu un réseau social mobile, elle est servie via les résultats du second trimestre de l'entreprise. Alors qu'il y a deux ans, elle ne générait aucun revenu en provenance de ses applications et version mobiles, 62% de son chiffre d'affaires a été produit au dernier trimestre par ces déclinaisons — c'est 3 points de plus qu'au premier trimestre de l'année (lire : Facebook, le réseau social mobile). Sur le 1,32 milliard de personnes qui se connectent à Facebook, 399 millions le font uniquement via un smartphone.

Le reste des chiffres est tout aussi impressionnant. Le nombre d'utilisateurs mensuels a augmenté de 14% sur un an, tandis que la base uniquement mobile a grimpé de 31%. Le réseau social affiche un chiffre d'affaires de 2,91 milliards de dollars (+60%) et des revenus de 42 cents par action — c'est bien au delà du consensus de Wall Street (2,81 milliards de revenus, 32 cents par action). Le revenu moyen généré par chaque utilisateur est de 2,24$, un record pour l'entreprise (cette moyenne passe à 6,44$ pour un Américain, qui passe 40 minutes par jour sur Facebook).

Si Facebook maintient cette tendance, le réseau représentera d'ici la fin de l'année 9,5% du marché américain de la publicité en ligne; il faudra cependant que la société trouve de nouveaux emplacements publicitaires : la timeline est pleine à craquer et les réclames en vidéo ne fonctionnent que si l'utilisateur le veut bien. Il n'est donc pas impossible que Facebook se tourne vers ses autres applications, Instagram et WhatsApp, pour multiplier les petits pains. En avril, l'entreprise avait dévoilé Audience Network,...

Lire la suite

Avec Save, Facebook lance son Instapaper

21/07/2014 | 19:30

Facebook va donner à ses utilisateurs mobiles (aussi bien sur iOS et Android que via la version web mobile) un avant-goût de ce que peut être un « vrai » service de lecture de rattrapage. Le réseau social va en effet déployer dans les jours à venir la fonction Save. L'utilisateur aura la possibilité de mettre au chaud des liens, des lieux, des vidéos, de la musique ou des séries TV partagés par ses correspondants, l'idée étant que ces contenus soient accessibles ensuite pour une consultation à tête reposée.

Il s'agit effectivement d'une sorte d'Instapaper ou de Pocket, mais en version light. Non seulement le contenu sauvegardé ne peut provenir que de Facebook, mais encore il n'est pas téléchargé pour une lecture hors connexion. Néanmoins, cela reste un premier pas intéressant qui permettra à Facebook d'améliorer la fidélisation de ses abonnés.

Les liens sauvegardés (visibles uniquement par l'utilisateur) seront accessibles dans un sous-menu dédié à cet effet. L'application affichera de temps à autre des alertes afin de rappeler que tel ou tel contenu est disponible à la consultation. Pour la petite histoire, cette fonction est dans les tuyaux de Facebook depuis 2012 et l'acquisition de la start-up Spool; l'entreprise a visiblement voulu prendre tout son temps pour peaufiner ce nouveau services dans les...

Lire la suite

Mentions : l'app très select de Facebook

18/07/2014 | 00:01

La dernière application iOS de Facebook, Mentions, inaugure un concept intéressant : le logiciel mobile très select… et pour cause, puisque pour pouvoir l'utiliser, il faudra être une vedette. Un club très fermé donc, dont les portes sont gardées par Facebook. Il faut en effet bénéficier d'une page « vérifiée » (avec une petite marque bleue à côté du nom du profil) et posséder une « page publique », c'est à dire une page accessible à tous mais où il est impossible de commenter les statuts. Cette app est testée depuis un an, rapporte Re/code, et les quelques « personnes d'influence » ayant fait partie du panel de beta-testeurs ont posté deux fois plus de statuts qu'habituellement.

L'application met l'accent sur le partage de nouveaux messages, de photos et de vidéos; les utilisateurs ont également droit à un bouton Mentions qui, un peu à l'instar de ce que propose Twitter pour tous, leur permet d'accéder directement aux messages et discussions qui les concernent — une manière de pousser la vedette à interagir avec ses fans (ou ses détracteurs). À la manière de Reddit, les personnalités peuvent aussi créer des séances de questions/réponses directement depuis l'iPhone; elles auront également un accès direct aux sujets tendance du moment afin, pourquoi pas, de donner leur avis éclairé sur les sujets d'importance.

Le statut d'une de ces personnalités publié à partir de l'application en beta a d'ailleurs fait beaucoup parler : il s'agissait de la fameuse vidéo dans laquelle Dr Dre, accompagné de l'acteur Tyrese Gibson, se félicitait bruyamment d'...

Lire la suite

Pages